top of page

Les travaux dans les vignobles jurassiens en juin

Dernière mise à jour : 26 juin

Le mois de juin est une période intense et déterminante pour les vignerons du Jura. Chaque geste, chaque soin apporté à la vigne contribue à la qualité de la récolte future et à l'élaboration de vins d'exception. Entre taille en vert, protection phytosanitaire, palissage, gestion de l'enherbement et éclaircissage des grappelets,

les travaux viticoles de juin témoignent de la passion et du savoir-faire des viticulteurs jurassiens, garants de la tradition et de l'excellence de leur terroir.

Un mois décisif pour la viticulture du Jura

Le mois de juin marque une période cruciale pour les vignobles jurassiens. Alors que les journées s'allongent et que le soleil brille de plus en plus fort, les vignerons sont à pied d'œuvre pour assurer une croissance optimale de la vigne et préparer une récolte prometteuse. Voici un aperçu des tâches essentielles qui occupent les viticulteurs durant ce mois charnière.


La taille en vert : équilibrer la vigne

L'une des premières opérations importantes du mois de juin est la taille en vert.

Cette pratique consiste à supprimer les pousses superflues, les gourmands et les rameaux non fructifères pour concentrer l'énergie de la plante sur les grappes prometteuses.

En éclaircissant la vigne, on permet une meilleure circulation de l'air et une exposition optimale des grappes au soleil, ce qui favorise la maturation des raisins et réduit le risque de maladies.


La protection phytosanitaire : prévenir les maladies

Juin est également une période de vigilance accrue en matière de protection phytosanitaire. Les conditions climatiques plus chaudes et humides peuvent favoriser l'apparition de maladies comme le mildiou et l'oïdium. Les vignerons jurassiens doivent surveiller attentivement les prévisions météorologiques et appliquer des traitements préventifs appropriés. L'utilisation raisonnée des produits phytosanitaires est primordiale pour protéger l'environnement et la santé des travailleurs tout en garantissant la qualité des raisins.


Le palissage : structurer et soutenir la vigne

Le palissage est une autre tâche essentielle réalisée en juin. Il s'agit de guider les rameaux de la vigne sur des fils de fer tendus entre des piquets, afin de structurer la végétation et de soutenir les grappes. Ce travail permet d'éviter que les branches ne se cassent sous le poids des raisins et assure une répartition uniforme de la lumière et de l'aération. Un palissage bien fait facilite également les autres travaux viticoles, comme la taille et la récolte.


La gestion de l'enherbement : maintenir un équilibre naturel

La gestion de l'enherbement entre les rangs de vignes est une pratique courante dans les vignobles jurassiens en juin. L'objectif est de maintenir un équilibre entre la végétation naturelle et la vigne, sans que l'herbe ne concurrence excessivement les pieds de vigne pour les ressources en eau et en nutriments. Les vignerons peuvent utiliser différentes techniques, comme la tonte ou le travail du sol, pour gérer cette végétation tout en favorisant la biodiversité et la vie du sol.


L'éclaircissage des grappelets : vers une récolte de qualité

Enfin, l'éclaircissage des grappelets, ou des petites grappes, est souvent nécessaire en juin pour garantir une récolte de qualité. Cette opération consiste à éliminer les grappes en excès afin de ne conserver que les plus prometteuses. En réduisant la charge de la vigne,

on permet aux grappes restantes de bénéficier de plus de ressources, ce qui améliore leur qualité et leur concentration en arômes.

Comments


bottom of page